Accueil  > Actualités

Actualités

Faire de notre avenir collectif un futur gagnant-gagnant pour tous les habitants de la planète

Je suis très honoré d’avoir le privilège, cette année encore, de faire partie du jury des Prix Energies Citoyennes, récompensant les acteurs locaux et territoriaux de l’efficacité énergétique et environnementale.

L’édition 2016 a montré tout l’enthousiasme qu’a soulevé la COP21 et toutes les volontés se sont affairées à mettre en œuvre les grands principes de l’Accord de Paris, avec grand succès.

L’édition 2017, j’en suis sûr, révèlera toute sa part de talents et d’innovation pour faire de notre avenir collectif un futur gagnant-gagnant pour tous les habitants de la planète, y compris les plus pauvres, premières victimes du changement climatique.

Le plan de paix énergie-croissance à destination de l’Afrique s’est concrétisé sur ces deux dernières années, d’après le constat que l’accès à l’énergie est le préalable à l’accès à tous les autres droits fondamentaux : accès à l’eau, à l’éducation, à la santé, à l’emploi, aux transports, etc. Les Etats d’Afrique ont œuvré collectivement à la création d’un outil continental rassemblant les fonds internationaux permettant la part de subvention nécessaire au financement de grands et petits projets dans toute l’Afrique subsaharienne.

Nous avons été témoins du succès de la COP22, première COP en Afrique, par l’Afrique et pour l’Afrique. Nous nous réjouissons que la parole soit encore donnée, cette année aussi, aux premiers impactés par les changements climatiques : les petites îles.

Ce sont bien les acteurs locaux qui œuvrent, au plus près des populations, à la concrétisation de grands espoirs internationaux portés par les leaders de tous les pays du monde. La mise en application concrète des grandes décisions internationales, par des mesures adaptées au terrain sur lequel elles s’implantent, dépend de vous. Les collectivités territoriales et locales sont la clé de la réussite de tous ces grands projets qui changent le monde.

Je vous souhaite la meilleure réussite dans vos projets et je vous encourage à continuer à innover et à créer pour l’efficacité énergétique et environnementale.

  

Jean-Louis BORLOO

Président d’Energies pour l’Afrique

Ancien Ministre d’Etat, ancien Ministre de l’Ecologie et du Développement Durable

Lire la suite

Les nouvelles énergies à l’honneur

L’ambition d’un projet se mesure aussi aux choix des acteurs qui le portent. Aussi, je me réjouis du choix de Serge ORRU comme Président du jury de la 8ème édition des Prix Énergies Citoyennes. Homme de conviction, il sait combien la communication et la sensibilisation vers et pour les collectivités locales sont essentielles pour modifier les comportements.

D’année en année, ces Prix reflètent la forte adaptation des collectivités locales et leur implication grandissante dans la transition énergétique portée par le Grenelle de l’Environnement, le PLTE et bien entendu maintenant par Nicolas HULOT.

Com’Publics a été totalement impliqué dans la Cop 22 au travers de ces Clubs qui ont particulièrement œuvré à promouvoir de nouvelles formes de mobilités par le développement de motorisations plus propres et renouvelables. Com’Publics via le Club des PPP et du Contrat de Performance Énergétique porte aussi quotidiennement au travers de cet outil l’engagement des collectivités locales pour bâtir, maintenir et entretenir des infrastructures respectueuses de l’environnement et durables. 

Bravo ENGIE Cofely de mettre les nouvelles énergies à l’honneur avec cette initiative qui doit perdurer dans le temps !

 

Marc TEYSSIER D’ORFEUIL

Délégué Général du Club PPP

Lire la suite

Organiser une véritable révolution des usages quotidiens

La transition énergétique ne peut pas réussir sans associer l’ensemble des parties prenantes de la société. En particulier, les collectivités territoriales ont un rôle essentiel dans cette mobilisation de tous. Elles doivent être exemplaires pour impulser et pour coordonner les actions à mener. Les prix « Energies Citoyennes », dont nous sommes partenaires depuis leur création, visent justement à promouvoir leurs bonnes pratiques en matière énergétiques.

En effet, les villes et leurs intercommunalités s’avèrent être des consommateurs d’énergie importants. Les dépenses d’énergie représentent une part significative de leurs dépenses de fonctionnement. Toutes les communes françaises dépensent ensemble chaque année 2,2 milliards d’euros en achats d’énergie. La transition énergétique, nous y avons certes un intérêt écologique, mais aussi un impératif financier non négligeable en cette période de raréfaction des ressources financières. L’échelon local des villes et de leurs intercommunalités se révèle tout particulièrement pertinent pour intégrer ces enjeux, car les gisements de sobriété et d’efficacité énergétique émergent prioritairement à ce niveau. Les acteurs locaux disposent des leviers de l’action publique, qu’il s’agisse des grands services urbains tels que l’habitat, les transports, les infrastructures publiques, les espaces verts, la collecte et le traitement des déchets, auxquels s’ajoute la « compétence urbanisme », et ils ont l’ambition de gérer de façon durable le développement urbain.

Aussi, les politiques énergétiques locales doivent promouvoir non seulement des sources d’énergie sobres en carbone, mais également encourager des modes de consommation moins énergivores : c’est-à-dire organiser une véritable révolution des usages quotidiens.

 

 

Caroline CAYEUX

Sénateur-maire de Beauvais, Présidente de Villes de France

 

Lire la suite

Énergies communales

La conférence mondiale sur le climat, la COP 22 a permis l’accord de Paris. C’est un socle commun, universel de l’engagement des peuples pour l’avenir de leurs petits-enfants. Par-delà les foucades de certains, petits qui se croient grands, l’essentiel est ailleurs. Dans l’action continue et partout dans les territoires, les maires ruraux contribuent,  à leur échelle, à  déployer et favoriser les pratiques en matière de développement durable et de transition énergétique.

A sa manière l’AMRF y contribue à la fois à partir de son réseau et à son profit. Les maires s’enrichissent mutuellement de leurs actions. Et il est humain de chercher à les valoriser. C’est le sens de ces Prix Énergies citoyennes imaginés par ENGIE Cofely pour mettre en lumière l’innovation locale.

Le faire pour les communes rurales est encore plus fondamental. C’est mettre en valeur le discret, l’anonyme et le diffus. Mais c’est pourtant ce qui se fait, partout en France, dans ces ramifications qu’incarnent les communes rurales et leurs habitants, d’une France rurale et urbaine à la fois mais rassemblée sur les grands enjeux.

J’invite mes collègues à participer et montrer fièrement, à partir d’exemples simples et concrets toute l’ingéniosité rurale. Ce sont des références qu’il convient d’arborer et d’ajouter aux côtés des initiatives plus spectaculaires parce que déployées à plus grande échelle. Mais l’essentiel est ailleurs. Ce concours est l’occasion de « mettre le monde rural sur l’écran radar » avec des réalisations sur les équipements collectifs, ou la production d’énergies renouvelables, etc. Les maires ruraux ont intégré très naturellement le souci de l’environnement parce qu’ils en connaissent la valeur et la place particulière dans les équilibres nécessaires à notre société.

Les Prix Energies Citoyennes leur donnent l’occasion de le faire savoir. Qu’ils s’en saisissent.

 

 

Vanik BERBERIAN

Président des Maires Ruraux de France

 

Lire la suite

Le sort de notre planète et des générations futures se joue dans les territoires

A l’occasion de la 8e édition des Prix Energies Citoyennes, France Urbaine réaffirme plus que jamais son partenariat afin de soutenir les initiatives, de plus en plus nombreuses, des territoires et de leurs habitants en faveur de la transition énergétique et écologique.

Il y a quelques semaines, France Urbaine affirmait à l’occasion de ses premières journées annuelles ses ambitions et ses propositions dans le Manifeste des élus urbains dans la perspective du nouveau quinquennat : elle s’est ainsi prononcée avec force pour que les intercommunalités urbaines soient de véritables autorités organisatrices de l’énergie sur leur territoire, ce qui implique une gouvernance modernisée et des moyens financiers à la hauteur des enjeux.  

C’est dire l’engagement toujours plus fort de France Urbaine, de ses territoires membres et des 30 millions d’habitants qui les peuplent pour s’inscrire dans la dynamique illustrée par l’Accord de Paris, engagement qui s’est traduit tout récemment par la tribune « COP 21 : les villes françaises s’engagent » publiée dans la presse nationale en réaction à la décision des Etats-Unis de sortir de l’Accord de Paris. Plus que jamais le sort de notre planète et des générations futures se joue dans les territoires et avec les citoyens qui y vivent : les villes américaines ne s’y sont pas trompées, en déclarant en masse qu’elles poursuivaient leurs actions pour mettre en œuvre l’Accord de Paris.

Les Prix Energies Citoyennes sont promis à un bel avenir !

  

Jean-Luc MOUDENC

Président de France Urbaine

Lire la suite
TOP